Coin écriture

Jour 1 – Atelier d’écriture de Laure d’Astragal

Comme je l’ai dit en me présentant j’ai dans le projet d’écrire un roman sur une année. L’idée est déjà bien mûre dans ma tête. Quelques éléments sont déjà prêt, des fiches personnages, de lieux, ou même quelques scènes.

Oui, mais voilà.

Je me retrouve face à un problème de méthode. Comment m’organiser efficacement ? Comment rendre ma plume agréable pour le lecteur ?
Tout cela, je ne l’ai pas appris. J’ai parcouru une dizaine de blogs où les auteurs(rices) présentent leurs propres méthodes. Et bien sûr cela m’ait bien utile.
Mais ce que j’aime c’est la pratique.

Et au cours de mes voyages sur le web, j’ai vu apparaître un ouvrage.
Atelier d’écriture de Laure D’Astragal

Le concept m’a plu. Des conseils, une méthode. Mes surtout des EXERCICES !
Je me suis empressée de le commander.

J’ai pu commencer aujourd’hui. Et le premier jour dont le thème est “Préparation à l’écriture” m’a plu.

Cette section m’a amené à me poser des questions auxquelles je n’avais pas pensé.
Pourquoi je veux écrire ?
Qu’est ce que je veux écrire ?
Quelles étaient mes craintes face à l’écriture.

Une esquisse de monstre enfantin est sortie de ma plume sous le conseil d’un exercice.

Mes craintes ont trouvées des solutions.

Je pense que je ne peux pas être un écrivain car :
– mon style n’est pas assez bon
– les lecteurs ne s’y intéresseront pas
_ je n’ai pas de talents particulier
– je ne suis pas organisée
– et pourquoi moi ?
MAIS
– le style se travaille tel un musicien répète ses gammes
– Il y a fort à parier que si le sujet m’intéresse ce sera le cas d’autres personnes
– Je suis passionnée et la passion véhicule l’émotion
– Une organisation particulière s’acquière
Et puis pourquoi pas ! Un peu de confiance en soi !!

Laure d’Astragal fait également des suggestions méthodologique pour le matériel à utiliser. La liste semble effrayante et conséquente. Mais tout se justifie. Parle du rythme d’écriture. Nous rappelle qu’il faut être à l’aise pour écrire.

“Rendre vrai ce qui est inventé et rendre irréelle la réalité, c’est votre travail d’écrivain.”


J’ai beaucoup aimé cette phrase qui montre bien ce à quoi je vais devoir tendre. Faire passer des émotions à un futur lecteur qui n’imaginera peut être pas, au prime abord, la même chose que moi. Il faut faire transmettre une ambiance, ma personnalité et celles de mes personnages.

Après un petit contrat avec moi-même concernant ma volonté d’écrire, et voilà la journée terminée.
Hâte de découvrir la suite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s