Coin Lecture

La clé du Coeur de Kathryn Hughes


Années 50
Amy, une jeune femme désespérée, tente de se noyer suite à la mort de sa mère. Le lendemain, son père n’a pas le choix : il l’envoie à Ambergate, austère hôpital psychiatrique. Pour Amy, qui est loin d ’être folle, ce sera le théâtre de terribles drames, et d ’amours interdites.
50 ans plus tard…
Sarah se met à fouiller les vestiges d’Ambergate dans le but d’écrire un livre. L’asile abandonné va alors livrer ses plus sombres secrets. Et si tout commençait par une simple clé ?
La clé qui offrira l ’amour et la paix intérieure à celles qui les ont tant recherchés.

Voici un livre que j’ai dévoré. Ce n’est pas un coup de cœur mais on en est pas loin.
La clé du Coeur de Kathryn Hughes est un beau roman dont on ne peut plus se détacher.

L’histoire est simple. Un magnifique prologue nous présente Amy qui tente de se noyer après la mort de sa mère dans les années 1950.
Cinquante ans plus tard, nous rencontrons Sarah qui fait des recherches sur l’ancien asile de fous d’Ambergate. Le lieu est aujourd’hui abandonné et tombe en ruine. Au grès de ses recherches, elle tombe sur une petite salle remplie de valises ayant très certainement appartenue à des patients. La trouvaille d’une des valises nous ramène dans les années 1950.
On y suit Ellen jeune élève infirmière à l’hôpital psychiatrique et Amy qui y est interné par son père.

Les personnages sont complexes et on s’y attache très vite. Et leur complexité nous donne parfois quelques claques auxquelles on ne s’attendait pas. Et c’est très bien.Du point de vue de l’intrigue, on sait bien qu’il y a un lien entre les personnages de Sarah, Amy et Ellen. Et j’ai apprécié de ne pas le voir venir avant le bon dernier quart du roman. Mes premières théories n’étaient pas bonnes et j’en suis bien contente.

Il s’agit d’une romance mais pour moi ce thème passe au second plan. Ce qui m’a le plus marqué c’est le traitement de la vie en hôpital psychiatrique dans les années 1950. Ces internements forcés dont on ne comprend pas la raison. Ces malades qui sont là depuis tellement d’années que personne ne sait plus pourquoi. Je pense particulièrement au cas de Gertrie qui m’a fait versé une petite larme. Les traitements qui ne sont là que pour contenir les patients et pas réellement les soigner. L’absence d’intimité aussi avec ses petits lits presque collés les un aux autres.
Tout le sujet est extrêmement bien mené et la vision de cette vie tantôt de la vision de l’élève infirmière et tantôt d’Amy le rend d’autant plus difficile à lire.

Je conseille vraiment cette lecture si on recherche une belle histoire qui nous prend au coeur !

2 réflexions au sujet de “La clé du Coeur de Kathryn Hughes”

  1. Tu le conseilles quand même quand on est en pleine chute d’hormones post grossesse?? Car j’ai tendance à pleurer pour rien, et rien que ton article mon ventre se serre….

    J'aime

Répondre à leslecturesdegwendoline Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s