Coin Lecture

Les prénoms épicènes d’Amélie Nothomb

Ma première grosse déception de l’année. Elle est d’autant plus grande qu’Amélie Nothomb fait partie de mes autrices préférées. Mais là l’alchimie n’a pas pris pour Les prénoms épicènes.

L’histoire est simple. Claude aime Reine. Mais cette dernière le quitte pour se marier avec un homme au brillant avenir sur Paris. Furieux, Claude décide de se venger. Et la vengeance est un plat qui se mange glacial. Alors Claude, rencontre Dominique et met son plan en marche.

Sur le papier, l’intrigue n’est pas exceptionnelle. L’univers un peu fou, d’Amélie Nothomb est bien là. Pourtant à la lecture, beaucoup de choses m’ont dérangées.
Déjà le roman est court, très court. Je l’ai lu en deux heures, il me semble. Ce n’est en soit pas un problème mais en l’occurrence cette restriction de pages se fait sentir.
Le scénario ne m’a pas emballé. Il reste dans le superficiel et c’est bien dommage. Il aurait mérité d’être approfondit.
De l’approfondissement, les personnages en auraient bien mérités aussi. Claude est juste un gros méchant fixé sur sa vengeance. Même le petit peu de profondeur à la fin du roman ne change rien. Dominique sa femme est incompréhensible. Elle parait intéressante sur les premières pages. Mais le présent de Dominique la rend complètement stupide et aveugle. Ne pas sous estimer la force du parfum numéro 5.
Le seul personnage qui mérite un peu d’attention est Epicène. Mais elle est tellement peu présente que ça n’accroche pas.
La fin essaye de relever un petit le niveau. Seulement voilà, le reste du livre m’a tellement ennuyé qu’elle ne m’a pas laissé bonne impression.

Alors certes cela fait quatre ans que je n’ai pas lu Amélie Nothomb. Mon dernier roman était Pétronille que j’avais adoré. Là, j’ai cette impression que le livre est paru parce que c’est du Amélie Nothomb. Incontournable de la rentrée de septembre, il faut qu’il sorte pour faire des ventes.
Je lirais tout de même, plus tard, ces autres romans qu’il me manque.

Je ne recommande pas du tout la lecture. Il m’aura tout de même permis de savoir ce qu’était un prénom épicène c’est déjà ça.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s