Coin Lecture

Changer l'eau des fleurs de Valérie PERRIN

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.
Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d’humanité.

En fermant les pages du roman de Valérie Perrin, je suis très heureuse d’avoir persévérer dans ma lecture. Comme pour ma chronique précédente, j’avais lu des avis vantant la poésie de l’histoire de Violette Toussaint. Pourtant les quelques deux cent première pages m’ont laissées dubitatives.

Violette est un personnage courageux, tendre et bienveillant. Dès le départ sa vie est loin d’être simple. Bébé né sous X, cumulant les familles d’accueil, marié très jeune à un homme qui se révèle très vite être distant, volage et qui disparaît. Le dernier couple de garde barrière devient ensuite garde du cimetière d’un petit village de Bourgogne.

C’est au travers de « son » cimetière que Violette nous dévoile de manière poétique sa vie. Et très vite, on s’attache à Violette. La mémoire de sa vie tient tout du long le roman.

Alors pourquoi, j’ai eu un doute quant à ma lecture ? Le personnage de Violette est merveilleux. L’écriture est poétique, fluide. La lecture est facile. Mais malgré tout cela, les premières pages m’ont données l’impression de manquer d’action. Je ne savais pas où cela devait aller.

J’ai donc cru que ma lecture allait me laisser un bon sentiment mais uniquement grâce à la magnifique plume de Valérie PERRIN. La surprise a été agréable sur la seconde moitié du roman. L’histoire est à la hauteur de la plume.

En refermant le roman, je ne peux qu’affirmer que Changer l’eau des fleurs est une pépite. Une ode de poésie, d’amour, de bienveillance et d’espoir. Foncer vite vous procurer le livre pour plonger dans l’histoire de Violette Toussaint.

Edition Le Livre de Poche
664 pages | Sortie : 24 Avril 2019 | ISBN : 9782253238027

1 réflexion au sujet de “Changer l'eau des fleurs de Valérie PERRIN”

Répondre à La Barmaid aux Lettres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s