Coin Lecture

Les sœurs Carmines : Belle de Gris d’Axel Hozl (tome 2)

« Et puis, les maris, c’est comme les chatons : ils paraissent mignons au début, mais ils grossissent, réclament de plus en plus d’attention et risquent même de vous faire des petits. Vous finissez par ne plus avoir qu’une idée en tête : noyer tout le monde. »